Règles de sécurité

La pêche, sous toutes ses formes, est un loisir et un sport qui peut être pratiqué par tous sans risques, à condition de prendre quelques précautions.

 

Parcours dangereux

Certains parcours de notre AAPPMA peuvent être qualifiés de "sportifs", comme par exemple  le Doubs entre le pont de Colombier-Fontaine et la stade de Longevelle-sur-Doubs. En effet, les accès sont parfois difficiles et la distance à un point accessible aux véhicules peut être importante. Bien que la hauteur d'eau soit assez faible à cet endroit, il existe de nombreuses failles, et le fond tapissé de rochers lisses est souvent très glissants. D'autre part, le téléphone portable ne passe pas toujours dans certaines zones.

Un accident dans ces conditions aura donc des conséquences plus graves, c'est pourquoi nous vous conseillons si vous n'avez d'autre choix que de partir seul, d'informer un proche de l'endroit où vous partez pêcher et de l'heure prévue de votre retour.

 

Risques électriques : soyez vigilants

Les matériaux utilisés pour la fabrication des cannes à pêche ont évolué au fil du temps: roseau, bambou, duralumin, fibre de verre, fibre de carbone, matériaux composites. Malheureusement, ces derniers sont conducteurs du courant électrique en raison de carbone dans leur composition.

 Conseils de prévention:

 - Tenez votre canne en position horizontale lorsque vous êtes obligé de passer sous une ligne électrique

 - Ne pêchez jamais sous les lignes électriques et soyez vigilants aux panneaux d'informations indiquant les zones à risque

 - En cas d'orage, posez les cannes au sol et abritez vous si possible à l'intérieur d'une automobile.

 

Carte des lignes électriques à proximité des cours d'eau de l'AAPPMA

Risques de glissades ou de chutes

Pour éviter les entorses lorsque l'on pêche du bord, une bonne paire de chaussures montantes peut vous protéger des entorses, des chutes et des glissades.

Regardez ou vous mettez les pieds et prenez le temps de faire les choses.

 

 

 

 

 

 

 

 

Risques liés au soleil

 Il a beau nous réchauffer, nous éclairer, il n'en reste pas moins une arme destructrice pour notre corps, notre peau, nos yeux.

Pour éviter tous ces risques, n'oubliez pas de protéger vos yeux avec des lunettes de soleil, votre peau en évitant une exposition trop prolongée aux rayons du soleil et en vous protégeant avec une crème solaire. Enfin, portez une casquette ou un chapeau pour éviter les risques d'insolation.

Et enfin, n'oubliez pas d'emporter à boire pour vous déshydrater.

 

 

 

 


Plus d'information sur: http://www.achigan.net/articles/wiki-81-La+p%C3%AAche+et+les+accidents+qui+peuvent+survenir.html

 Les hameçons

L'hameçon est constitué d'une hampe, d'une ou plusieurs pointes et d'un ardillon sur chaque pointe servant à empêcher le pointe de ressortir de l'endroit ou il a pénétré. Il est donc facile de voir les risques. Si l'hameçon est la pièce qui permet de tenir le poisson, il peut se révéler très dangereux pour celui qui le manipule comme pour ceux qui l'entourent.

Lors d'un lancer, avant d'armer un mouvement arrière, il faut toujours s'assurer que la zone est libre, ceci afin de ne pas risquer d'accrocher un curieux, un marcheur, un cycliste, ou simplement un partenaire de pêche.

Lorsque vous accrochez un leurre dans la végétation en face de vous, si vous tirez pour le récupérer, pensez bien qu'au moment ou il se décrochera, il va revenir sur vous à grande vitesse, donc tournez la tête ou portez des lunettes pour protéger vos yeux.

Une autre opération délicate, le décrochage d'un poisson avec de gros leurres. Par expérience, il faut faire très attention de ne pas se prendre la main avec des leurres équipés de 2 triples lorsque le poisson est pris sur un seul et se débat lors du décrochage.

Évitez aussi de transporter vos cannes avec des leurres montés.

 

 Les insectes

Les piqûres d'insectes ne sont souvent pas graves, certaines peuvent malgré tout présenter des risques de part la nature de la piqûre, la multiplicité ou la localisation.

  • Les moustiques sont les plus fréquents au bord de l'eau. Pour éviter le prélèvement buccal des femelles, portez une tenue adaptée (pantalon et manches longues), et n'hésitez pas à vous badigeonner de spray répulsif.
  • Si la guêpe peut se montrer belliqueuse et ne pas hésiter à piquer, elle le fait rarement sans raisons. L'essaim peut se trouver dans un arbre, mais aussi dans le sol, à vos pieds, d’où les guêpes sortent par un petit trou parfois invisible sous les herbes. Dans ce cas, mieux vaut battre en retraite et ne pas les perturber.
  • Les bourdons et les abeilles sont généralement peu belliqueux, ils ne piquent qu'en ultime recours, plus occupés à butiner qu'a attaquer le pêcheur.
  • Les tiques se trouvent dans la végétation et les arbustes. Elles se nourrissent du sang prélevé sur leurs victimes. L'insecte se fixe en général dans des endroits ou la peau est plus fine. Dès que vous vous en rendrez compte, il faudra le retirer non pas en l'arrachant, mais en le tournant afin d'éviter que la tête reste dans la peau. L'idéal est d'avoir sur soi une pince à tique. La tique transmet la maladie de Lyme qui est en forte progression en particulier dans l'est de la France. Cette maladie peut provoquer des séquelles très importantes sur la santé. Ne pas hésiter à consulter un médecin qui vous prescrira un traitement adapté si vous constatez les jours suivant une auréole rouge autour de la piqûre

 

La sécurité en barque:

Tout bateau de pêche/promenade qui navigue sur les eaux intérieures soumises à réglementation VNF doit posséder une immatriculation (délivrée par Voies Navigables de France) si:

  • Il   mesure plus de 5  mètres,
  • Il   est motorisé par un hors bord thermique de 6cv ou plus.

En deçà de ces dispositions, aucune immatriculation n’est imposée.

 Les équipements de sécurité obligatoires à bord:

  • un  gilet de sauvetage par personne embarquée,
  • une  écope si l’embarcation ne possède pas de pompe de  cale,
  • un cordages d’au moins 5 mètres de long,
  • un  anneau avant  en cas de remorquage,
  • un taquets d’amarrage,
  • un  extincteur par moteur thermique, un dispositif coupe contact si la puissance du moteur est supérieure ou égale à 4,5 kw.

 

Haut de page

© AAPPMA Colombier Fontaine 2016
Alain BONGARDEN : Conception ; développement. Denis BONGARDEN et Jacques POULETTE : Graphisme ; rédaction     
Evxonline : l'hébergement web en toute simplicité