Diversification des écoulements dans le lit mineur du Bié de Colombier Fontaine (25)

Contexte

Le Bié de Colombier Fontaine est un ruisseau affluent rive gauche du Doubs situé au sud-ouest de Montbéliard, sur la commune de Colombier Fontaine. Ce ruisseau naît d’une résurgence karstique située en plein coeur du village. Il s’écoule ensuite sur environ 500m dans le village, puis il reçoit les eaux du ruisseau de Rorbe en rive droite. Il longe ensuite la voie ferrée Belfort-Besançon pour rejoindre le Doubs via un ouvrage passant sous le canal Rhin-Rhône.
Ce ruisseau montre un potentiel piscicole important. Grâce à la qualité des substrats de ce même lit mineur (galets / graviers), à la fraîcheur et à la qualité acceptable des eaux du ruisseau associés à un classement en réserve piscicole, les densités de truites observées sont non négligeables. Elles pourraient toutefois être bien supérieures. En effet, le lit mineur du ruisseau est aujourd’hui dépourvu d’habitats d’intérêt à l’exception de quelques anfractuosités présentes au pied des perrés en pierre qui l’encadrent. Par ailleurs, les quelques herbiers aquatiques qui se développent lors de la période estivale sont systématiquement évacués par les services techniques de la Commune de Colombier Fontaine. Ces opérations sont menées pour limiter le développement parfois important de ces herbiers et réduire le risque de débordement (même si l’impact réel de ces derniers sur les écoulements semble limité). Ces développements de végétation sont à mettre en relation avec la sur-largeur importante du lit mineur du ruisseau qui induit une faible lame d’eau et de faibles vitesses lors des périodes d’étiage. Associé à un ombrage quasi-inexistant de certains secteurs, la végétation explose dès les premières chaleurs.
Les travaux projetés visent donc à réduire la largeur du lit mineur du Bié de Colombier Fontaine et à améliorer son attractivité. Les aménagements projetés permettront qui plus est de ne plus avoir à intervenir dans le lit du ruisseau comme c’est le cas aujourd’hui pour le faucardage des herbiers.

 

Documents

Vous trouverez ICI le dossier complet de ce beau projet qui devrait voir le jour rapidement.

Vous pouvez trouver ICI le rapport de l'enquête publique qui à eu lieu du 18 juin au 3 juillet 2018

Vous trouverez ICI le C.R. de la réunion du 11 octobre 2018

 

Financement

Aménagements % Montants (TTC)
Agence de l'eau 50 % 25000 €
Conseil général du Doubs 30 % 15000 €
EPTB Saône et Doubs 10 % 5000 €
PMA 10 % 5000 €
TOTAL 100% 50000 €

 

Planning

Lundi 1er octobre : Inventaire piscicole par pêche électrique. Les poissons pêchés après pesage, mesure et comptage seront remis à l'eau en amont du Bié dans la partie non impactée par les travaux.

Jeudi 4 octobre : Début des travaux

15 novembre : fin des travaux

 

Photos

Cliquer sur les photos pour les agrandir

7 décembre: Les pluies plus importantes du week-end dernier ont fait monter le niveau du Bié, les truites regroupées jusqu'à maintenant vers la source en ont profité pour redescendre et coloniser l'ensemble de leur nouvel habitat.

 

 

22 novembre: Avec les petites pluies, le débit de la source est légèrement plus important. Yves retire le filet qui retenait les truites en amont des travaux. La partie centrale du barrage qui doit disparaitre ne sera retiré que lorsque le niveau sera plus important.

 

 

23 octobre: Les travaux sont terminés, les engins de chantier sont partis

 

20 octobre: Plus que quelques jours pour que les travaux soient terminés

 

 

16 octobre: Les aménagements sont presque terminés en aval de l'ancienne poste

 

12 octobre: Les travaux ont bien avançé

Pendant ce temps, les truites se prélassent dans leur nouveau lieu de villégiature

 

10 octobre: Effectivement, cette fois on imagine bien le reméandrement

 

8 octobre 2018: On commence à imaginer le résultat final

 

5 octobre 2018 : C'est parti

 

4 octobre 2018: Début des travaux

 

1 octobre 2018: Inventaire piscicole par pêche électrique

Vidéo

Lundi 1 octobre 2018, les techniciens de la Fédération Départementale de Pêche aidés par les bénévoles de l'AAPPMA de Colombier-Fontaine ont procédé à une pêche électrique afin de retirer tous les poissons dans le secteur impacté par les travaux. Malgré un temps maussade, cette opération s'est déroulée de façon remarquable puisque tous les poissons ont été remis en pleine forme dans un lieu tranquille ou ils resterons jusqu'a la fin des travaux.

Les techniciens en ont profité pour faire un inventaire piscicole sur le secteur qui avait déjà été inventorié il y a quelques années afin de faire des analyses et des comparaisons. Pour cela, la technique est simple: comptabiliser, mesurer et peser tous les spécimens et relever dans des tableaux toutes ces mesures.

Le long du parcours, de la mairie à la route qui mène à Villars-sous-Ecot, ce sont des centaines de poissons qui ont été retirés, dont bien sur de très nombreuses et belles truites, mais aussi un nombre important de chabots, des épinoches, quelques vairons et loches.

  Cliquer sur les images pour les agrandir

*

28 septembre 2018: Le Bié avant les travaux

 

Haut de page

© AAPPMA Colombier Fontaine 2016
Alain BONGARDEN : Conception ; développement. Denis BONGARDEN et Jacques POULETTE : Graphisme ; rédaction     
Evxonline : l'hébergement web en toute simplicité