Commission Alevinage

Pilote : Jacques POULETTE

Adjoint : Alain CHOGNARD

Membres : Denis BONGARDEN ; Gilles COURTOT ; Georges DACOSTA ; Didier JEANNEY ; Daniel KUDELKA ; France PETITE ;  Jean-Luc VAUTHERIN.

 

 

 Rôle:

 

  • Généralités :
    • Considérer 2 périodes d’empoissonnement : PRINTEMPS et AUTOMNE de la même année.
    • Estimer la dépense globale compatible avec les ressources de notre association.
    • Lors de la préparation du « Budget Prévisionnel » en fin d’année, en accord avec le Trésorier, définir le budget alloué à l’alevinage pour les 2 périodes d’empoissonnement (printemps / automne) de l’année suivante.
    • IMPORTANT : la dépense annuelle pourra être modifiée, en hausse ou en baisse, en fonction des réelles recettes enregistrées en cours d’année. Il est évident qu’un impact  négatif, sur les  empoissonnements d’automne, pourrait s’opérer en cas de baisse des recettes.
    • Afin d’avoir une vision à plus long terme, la commission fera vivre un tableau d’empoissonnements sur une période de 5 ans (A-2, A-1 ,A ,A+1 et A+2) afin de mieux gérer la répartition par espèces, par quantité et par lieux de déversement dans le but de satisfaire tous les pêcheurs.
    • Réfléchir aux méthodes naturelles de gestion du stock piscicole (protection des frayères, aménagement des cours d’eau et ruisseaux en vue du bon écoulement des cours d’eau).
    • Tenir compte des espèces déjà présentes dans les lots de pêche à empoissonner (+ ou – de carnassier, poissons fourrage et autres…)
    • Le plan d’empoissonnement pourra être modifié en fonction des conditions météo et du débit du Doubs.
    • Réfléchir aux périodes d’empoissonnement par rapport aux cycles naturels de vie des poissons (choc thermique en particulier et importance de la période d’adaptation : se renseigner auprès des pisciculteurs)
  • Tâches principales :
    • Établir le calendrier annuel d’alevinage, par période, précisant : les dates à respecter, les espèces à prendre en compte (voir « e » ci-dessus), et les parcours spécifiques sur le périmètre de l’AAPPMA.
    • Élaborer un plan d’empoissonnement sous forme de tableau précisant, par période : quoi, où et quand, et le  présenter au CA pour accord en fin d’année.
    • Ce plan, mis à jour éventuellement et conforme au  Budget Prévisionnel de notre AAPPMA, sera présenté à l’AG début de l’année A+1.
    • Consulter plusieurs pisciculteurs et préparer un « tableau comparatif argumenté » pour présentation au CA en vue de faire le meilleur choix,
    • Contacter le pisciculteur désigné par le CA pour renégocier les prix et quantités, éventuellement, et  lui transmettre les dates souhaitées de livraisons.
    • Privilégier les espèces provenant de pisciculteurs Français et locaux.
    • Demander les attestations de traçabilité et d’homologation zoo sanitaire des lots de livraisons.
    • Déterminer les lieux et endroits des déversements à partir des connaissances de terrain des anciens, ou de reconnaissances préalables de notre part, en privilégiant, dans la mesure du possible, les « zones froides » pour la truite.
    • Après accord du CA, organiser les opérations de déversements dans nos différents plans d’eau.
    • Être en adéquation avec les objectifs de notre AAPPMA,  le respect  des lois et règlement en vigueur et  l’équilibre piscicole.
    • Demander à VNF l’autorisation de passage sur les chemins de halage du canal du Rhône au Rhin.

 

 

Alevinage (Cliquer ICI pour voir les prévisions et historiques d'alevinages)

 

Études en cours

 La FNPF souhaite avoir une vision de construction de parkings sur les domaines de responsabilité de la VNF Au niveau de l'AAPPMA de Colombier-Fontaine, nous avons déterminés 10 lieux de parkings potentiels. Vous pouvez trouvez le document ICI

 

Comptes-rendus réunions:

Réunion alevinage du 2 février 2020

Réunion alevinage du 18 octobre 2019

Haut de page

© AAPPMA Colombier Fontaine 2016
Alain BONGARDEN : Conception ; développement. Denis BONGARDEN et Jacques POULETTE : Graphisme ; rédaction     
Evxonline : l'hébergement web en toute simplicité